Monthly Archives: janvier 2014


Les utilisations industrielles des gaz butane et propane

Image article_petrochimie_textile_papier_metallurgie

Des utilisations multiples de pointe…

De nombreux secteurs industriels utilisent les gaz butane et propane pour leurs activités. Au premier rang : la métallurgie, la pétrochimie, les cimenteries, l’industrie textile et l’industrie du papier. Ils sont aussi utilisés pour les fours à traitement thermique, de cuisson et d’émaillage (verre, poteries, peintures, porcelaines, céramiques, etc.). Des domaines où l’on exploite les propriétés oxydantes ou réductrices des GPL, notamment pour jouer sur les couleurs. D’ailleurs, à chaque fois où des processus de chauffe pointus sont requis, les gaz butane et propane sont également particulièrement répandus.

De plus, leur combustion complète et propre, sans résidus ni odeurs, par rapport au fioul notamment, fait des gaz butane et propane l’énergie n°1, avec le gaz naturel, dans l’industrie agro-alimentaire ou la culture sous serres.

… Un accès et une disponibilité illimités

Stockables et facilement transportables, les gaz butane et propane permettent de disposer d’une énergie là où d’autres sont encore inaccessibles ou indisponibles. Par exemple, dans une région sans connexion au réseau de gaz naturel, sur un terrain en construction ou difficile d’accès. Les gaz butane et propane sont ainsi particulièrement utilisés sur les chantiers afin de fournir l’énergie nécessaire au chauffage des baraquements. Et notamment à la réalisation des travaux tels que le décapage et le soudage. Quant aux couvreurs et aux étancheurs, ils utilisent le propane pour leurs travaux en toitures et les entreprises de travaux publics routiers pour l’application d’enrobés.

Enfin, le GPL est particulièrement utilisé dans les lieux confinés afin de servir de source d’énergie à des machines industrielles, à l’instar des balayeuses et des surfaceuses (Ndlr machine qui refait et lisse la glace d’une patinoire).

Tout savoir sur le gaz et comparer par rapport aux autres énergies : comparer les énergies

Zoom sur… La moitié des chariots élévateurs fonctionne au propane

chariot élévateur

Le développement des activités de manutention et avec elles, l’utilisation de chariots élévateurs, ont mis en lumière les risques engendrés par les gaz d’échappement de certains moteurs thermiques dans les espaces mal aérés ou fermés. C’est pourquoi, les organismes chargés de la santé au travail recommandent depuis de nombreuses années l’utilisation des chariots qui fonctionnent au GPL ou à l’électricité.

En effet, les émissions des chariots GPL contiennent très peu de NOx et pas du tout de particules, connues comme particulièrement nocives puisque cancérogènes.

De plus, le chariot au gaz propane combine de plus forte puissance et longue autonomie pour répondre aux impératifs inhérents aux activités manutentionnaires tant en utilisation intérieure qu’extérieure.

Puissance, autonomie et prévention des risques sanitaires sont les principaux facteurs qui expliquent que le propane carburant représente le combustible privilégié pour les chariots de manutention. Plus de la moitié des chariots élévateurs fonctionnent au propane. Sur un parc d’environ 147 000 chariots, on recense actuellement 75 000 charriots élévateurs au propane, 45 000 électriques et 27 000 diesel.

L’approvisionnement en propane se fait selon de modes:

– des stations privatives qui permettent l’emplissage de réservoirs fixés sur chaque chariot

– des bouteilles de carburation 13kg de propane interchangeables et spécifiques à cet usage

85 % de ces chariots automoteurs sont utilisés dans l’industrie (métallurgie, électricité, chimie et autres marchés industriels), les 15 % restant étant principalement utilisés dans l’agro-alimentaire et l’agriculture.

Le saviez-vous ? Les gaz butane et propane sont aussi l’énergie privilégiée des artisans

Les gaz butane et propane sont l’énergie privilégiée des artisans, PME/PMI et répondent largement à leurs besoins.

Ainsi, on peut citer de multiples applications dans les secteurs suivants :

  • Restauration ambulante (production de chaleur embarquée du type four à pizzas ou friteries)
  • Alimentation des groupes électrogènes
  • Thermoformage
  • Chauffage de films plastiques pour l’emballage
  • Séchage en cabine de peinture
  • Chauffage de bandes de signalisation sur route
  • Lavage en blanchisseries industrielles
  • Cuisson des poteries et céramiques
  • Fabrication du verre
  • Pose d’étanchéité de toiture
  • Torréfaction de café
  • Boulanger-pâtissiers
  • Charcutiers-traiteurs
  • Blanchisseurs, entreprises de carrosserie et de bricolage

Quant aux collectivités dont les impératifs imposent le choix d’une énergie polyvalente, nombreuses sont celles qui en ont fait le choix (pour les services relatifs aux hôpitaux, cliniques, crèches, maisons de retraite, écoles, piscines, gymnases…). Enfin, les gaz butane et propane sont également utilisés pour le chauffage de locaux professionnels et pour le chauffage d’immeubles.

Source : CFBP