Emmanuel Trivin, élu à la présidence du CFBP


logo-cfbpEmmanuel Trivin a été élu à la présidence de l’association CFBP (Comité Français du Butane et du Propane)* afin de promouvoir la place du GPL dans le mix énergétique français.

En plein débat sur le changement climatique, alors que la France s’apprête à accueillir la COP 21 (Conférence des Nations unies sur les changements climatiques : « Our common future under climate change »), Monsieur Trivin souhaite continuer son action en faveur du rôle joué par l’énergie GPL en tant qu’énergie gaz dans la transition énergétique des territoires pour la croissance verte.

Le GPL améliore la qualité de l’air

Le GPL contribue à améliorer la qualité de l’air, de part sa composition qui est proche du gaz naturel :

  • faible émissions de CO2,
  • faible émissions d’oxyde d’azote (NOx),
  • ne rejette pas de particules.

Quelques chiffres sur l’usage du propane en France

Très facile d’utilisation grâce à une disponibilité même dans les endroits reculés, l’énergie GPL est utilisée tous les jours par :

  • 11 millions de foyers français,
  • 260 000 véhicules GPL  et
  • des milliers d’entreprises…

Suivez l’actualité du marché du GPL

Par son élection, Emmanuel Trivin annonce sa volonté, dans le contexte actuel, d’expliquer le rôle bénéfique des gaz butane et propane pour la production de chaleur ou pour les transports puisqu’ils permettraient de combiner une énergie faiblement carbonée, stockable, et donc immédiatement disponible.

* L’association Comité Français du Butane et du Propane a pour rôle de représenter la filière du GPL auprès des différents acteurs politiques et économiques français. Elle contribue également à l’établissement des règles et des normes qui commandent l’exploitation et l’usage du GPL, et à sa communication auprès du public.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *